Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Loi Vieillissement
Précisions sur l'exonération temporaire des Saad de la procédure d'appel à projet

12/05/2017

Les demandes d'autorisation et d'habilitation à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale émanant des services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) intervenant auprès de personnes âgées ou handicapées sont exonérées, jusqu'au 31 décembre 2022, de la procédure d'appel à projet, dans des conditions précisées par décret.

Un "décret balai" du 9 mai 2017 tire les conséquences, au niveau réglementaire, de diverses dispositions issues de la loi d'adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015. Il apporte des précisions, entre autres choses, sur l'exonération de la procédure d'appel à projet (AAP) dont bénéficient, jusqu'au 31 décembre 2022, les services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) intervenant auprès des personnes âgées, handicapées ou atteintes de pathologies chroniques.

Exonération de la procédure d'AAP

La dispense de la procédure d'AAP concerne :

  • les demandes d'autorisation de création ou d'extension d'un Saad assortie de l'habilitation à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale ou de l'autorisation spécifique pour intervenir auprès des bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) et de la prestation de compensation du handicap (PCH) ;
  • les demandes d'habilitation à l'aide sociale ou d'autorisation spécifique émanant d'un service préexistant.

Procédure applicable

Le décret vient préciser que pour ces demandes d'autorisation et d'habilitation, la procédure applicable est celle prévue pour les projets de création, de transformation et d'extension d'établissements et services ne requérant aucun financement public (projets exonérés de la procédure d'AAP), sous deux réserves :

  • le délai d'instruction des demandes par le président du conseil départemental est fixé à 3 mois (au lieu de 6 mois) à compter de la réception de la demande du Saad ;
  • la liste des documents à transmettre est complétée par "tout document permettant d'évaluer l'activité prévisionnelle des services concernés".

 

    Source : décret du 9 mai 2017 (n° 2017-882), JO du 10 mai.

    Virginie Fleury






    Ajouter un commentaire
    La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
    Envoyer cette actualité par email :
    Email de l'expéditeur (vous)*

    Email du destinataire *

    Sujet*

    Commentaire :

    * Champs obligatoires

    Le Magazine

    N° 203 - décembre 2021
    Baromètre Direction(s). Manque d'attractivité, le seuil d'alerte est dépassé
    Voir le sommaire

    Formation Direction[s]
    Offres d'emploi
    Les 5 dernières annonces publiées
    Les PEP CBFC

    Directeur de Pôle Préventions et Soins H/F

    Centre d’Action Sociale de la ville de Paris

    Cadre socio éducatif H/F

    Résidence d’Automne - APADIC

    DIRECTEUR EHPAD H/F

    Ville de Romainville

    RESPONSABLE DE CENTRE SOCIAL (H/F)

    Maison Départementale de l'Enfance

    Chef de service éducatif H/F


    Voir toutes les offres
    Trophée Direction[s] : l'essentiel

    Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

     Voir le palmarès 2019 

    Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

    Sous les hauts patronages de :
    Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
    Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
    Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.