Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Emploi
Les modalités d’attribution de l’aide à l’embauche dans les PME sont fixées

26/01/2016

Les conditions d’éligibilité et la gestion de la nouvelle aide à l’embauche promise par le président de la République pour les petites et moyennes entreprises (PME) viennent d’être déterminées par décret. Le dispositif d’aide à la première embauche dans les très petites entreprises est par ailleurs remanié.

Annoncée par le président de la République le 18 janvier dernier, et immédiatement précisée par le Premier ministre dans une circulaire d’information, la nouvelle prime à l’embauche dans les petites et moyennes entreprises (PME) vient d’être définie par décret.

Eligibilité

Comme prévu, l’aide bénéficiera aux PME de moins de 250 salariés recrutant entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016 des employés à un salaire inférieur ou égal à 1,3 Smic.

L’effectif de l’entreprise sera apprécié « tous établissements confondus, en fonction de la moyenne, au cours des 12 mois de l’année 2015, des effectifs déterminés chaque mois » (eux-mêmes calculés en tenant compte des salariés titulaires d’un contrat de travail le dernier jour de chaque mois).

D’un montant de 500 euros, versés à l’échéance de chaque période de 3 mois d’exécution du contrat, pendant 2 ans maximum, l’aide sera octroyée à l’employeur pour les embauches :

  • en contrat à durée indéterminée (CDI) ;
  • en contrat à durée déterminée (CDD) d’au moins 6 mois ;
  • en CDI ou CDD d’au moins 6 mois faisant suite à un premier CDD ayant ouvert droit à l’aide ;
  • en contrat de professionnalisation d’au moins 6 mois.

Modalités de gestion

La prime ne pourra être cumulée avec une autre aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi versée au titre du même salarié.

Pour en bénéficier, l’employeur devra adresser sa demande à l’Agence de services et de paiement (ASP), via un formulaire en ligne (« disponible dans les prochains jours », souligne l’ASP), dans les 6 mois suivant le début du contrat de travail.

Il devra également lui faire parvenir dans les 6 mois suivant l’échéance de chaque trimestre, sous peine du non versement définitif de l’aide pour la période concernée, une attestation justifiant la présence du salarié (dans des conditions qui seront fixées par arrêté).

Aide aux TPE

Le décret revient par ailleurs sur le dispositif d’aide à l’embauche d’un premier salarié dans les très petites entreprises (TPE), institué en juillet 2015, afin d’en aligner le régime sur celui de l’aide aux PME et élargir ainsi son périmètre.

A retenir parmi les évolutions :

  • la date limite ouvrant droit à l’aide est prolongée jusqu’au 31 décembre 2016 (initialement fixée au 8 juin 2016) ;
  • l’aide sera désormais élargie aux embauches d'un premier salarié en CDD d’au moins 6 mois (et non plus uniquement de plus de 12 mois), en contrat de professionnalisation d’au moins 6 mois et aux transformations de CDD ayant ouvert droit à l’aide en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois ;
  • l’attestation justifiant la présence du salarié devra être adressée à l’ASP dans les 6 mois suivant l’échéance de chaque trimestre (et non plus dans les 3 mois).

Source : décret du 25 janvier 2016, JO du 26 janvier

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Département de la Haute Garonne

DIRECTEUR ADJOINT DE LA COORDINATION ET DU DEVELOPPEMENT SOCIAL

APAJH Alpes de Haute Provence

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
30 septembre au 2 octobre 2020, à Issoudun (Indre)

Évaluer... Évoluer : le sens de la mesure

30 septembre au 2 octobre 2020, à Toulouse

Travail social et numérique : évolution ou révolution ?

2 octobre 2020, à Paris

Quelle société pour demain ?

5 octobre 2020, à Paris

Psychiatrie, santé mentale et parcours des personnes vulnérables...

5 et 6 octobre 2020, à Rennes

Éthique et vieillissement


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.