Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Risques professionnels
La réforme du compte pénibilité en marche

29/09/2017

La cinquième ordonnance Macron publiée le 23 septembre fixe les grandes lignes du "compte professionnel de prévention" (C2P) qui va succéder au compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P).

"Préserver les droits des salariés" et "simplifier les démarches des employeurs" : tels sont les objectifs assignés à la réforme du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) dont les grandes lignes sont fixées par l'une des ordonnances Macron, accompagnée d'un rapport au Président de la République.

Faute de parution des textes d'application précisant les modalités de mise en œuvre du futur "compte professionnel de prévention" (C2P), celui-ci ne devrait pas être pleinement opérationnel avant le 1er janvier 2018. Soit en même temps que le transfert de la gestion et du financement du dispositif à la branche accidents du travail-maladies professionnelles (AT-MP) de la Sécurité sociale. Tour d'horizon des principaux changements opérés.

Facteurs de risques professionnels à déclarer

En matière de déclaration auprès des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), les employeurs doivent prendre en compte :

  • les dix facteurs de risques du C3P pour les trois premiers trimestres 2017 ;
  • les six facteurs retenus pour le C2P à compter du 1er octobre 2017.

Ont été exclus :

  • les manutentions manuelles de charges ;
  • les postures pénibles définies comme positions forcées des articulations ;
  • les vibrations mécaniques ;
  • les agents chimiques dangereux, y compris les poussières et les fumées.

Les 10 facteurs de pénibilité sont toutefois maintenus dans le champ des accords en faveur de la prévention de la pénibilité.

Retraite anticipée

Les quatre facteurs exclus de l'obligation de déclaration par les employeurs sortent du cadre de la prévention pour rentrer dans celui de la réparation au titre du système du retraite anticipée pour pénibilité mis en place par la loi du 9 novembre 2010. Des textes réglementaires sont en attente sur ce point. Des précisions sont toutefois données par le rapport accompagnant l'ordonnance : "la condition de durée d'exposition de 17 ans issue de cette loi sera supprimée pour les maladies professionnelles liées aux quatre facteurs de risques sortis du périmètre du [C2P] en cas de taux d'incapacité permanente compris entre 10 et 19 %".

Cotisations employeurs

Deux changements sont par ailleurs opérés concernant les cotisations dues par les employeurs (cotisation de base pour tous et cotisation additionnelle due pour les salariés exposés à la pénibilité au-delà des seuils) :

  • pour le quatrième trimestre 2017, seules les rémunérations ou gains des salariés exposés aux six facteurs retenus pour le C2P seront pris en compte dans le calcul du montant de la cotisation additionnelle ;
  • à compter du 1er janvier 2018, exit les cotisations employeurs, le financement du C2P étant confié à la branche AT-MP de la Sécurité sociale.

Source : ordonnance n° 2017-1389, 22 septembre 2017, JO du 23 sept.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 181 - décembre 2019
15e Trophée. L'audace à l'honneur
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
UDAF de l'Yonne

CHEF DE SERVICE (H/F)

Sauvegarde Isère

Chef de Service Socio-éducatif

GROUPE SOS Jeunesse

ADJOINT AU DIRECTEUR H/F

ADAPEI de l’Orne

Directeur adjoint (H/F)

Croix Rouge Française

RESPONSABLE DE SERVICE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] s'est tenue le 27 novembre 2019. Nous vous donnons rendez-vous prochainement pour l'édition 2020 !

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018