Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Budget des ESMS «spécifiques»
Des orientations sans surprises

20/06/2018
Laurent Thévenin, délégué national de la Fédération Santé et Habitat

Une semaine avant les dotations régionales limitatives (DRL) [1], les priorités de la campagne budgétaire des établissements et services médico-sociaux (ESMS) accueillant des personnes confrontées à des difficultés spécifiques ont été dévoilées. Des structures qui bénéficient cette année de 619,93 millions d’euros, soit + 6,47 % par rapport à 2017. « Ce taux, qui peut sembler important au regard de ce que connaissent d’autres secteurs, masque le fait qu’en réalité le secteur "part" de très bas : l’objectif national de dépenses d'assurance maladie (Ondam) médico-social "spécifique" étant très sous-doté chaque année», explique Laurent Thévenin, délégué national de la Fédération Santé et Habitat. 

5,45 millions euros de mesures nouvelles

Côté mesures nouvelles (5,45 millions d’euros), 40 nouveaux lits d'accueil médicalisés (LAM) et 55 lits halte soins santé (LHSS) seront financés sur six mois, comme les 50 créations/extensions de places d’appartements de coordination thérapeutique (ACT). « C’est bien loin de répondre aux besoins constatés, comme aux préconisations des rapports et différents plans de santé publique qui appellent à un développement pluriannuel de l’offre, reprend Laurent Thévenin. Les ACT ont pourtant largement fait la preuve de leur utilité économique et sociale. » Autre priorité ? Le soutien au  dispositif « Un chez soi d’abord », dont le cahier des charges figure en annexe.

Concernant les structures d’addictologie, un million d’euros est débloqué notamment pour la mise à disposition de Naloxone par les centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques et de prévention en addictologie (Caarud et Csapa), la création d’un service d’envoi de matériel de réduction des risques et des dommages en s’appuyant sur les Caarud, ou encore le financement de la salle parisienne de consommation à moindre risque [2].

Instruction interministérielle n° DGCS/SD1/SD5C/DGS/DSS/DB/2018/127 du 17 mai 2018

[1] Arrêté du 13 juin 2018

[2] Lire Direction[s] n° 155, p. 4

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 166 - juillet 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
APAJH Alpes de Haute Provence

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)

PETITES SOEURS DES PAUVRES MA MAISON

Infirmier coordinateur / Cadre de santé H/F


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.