Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Accueil, hébergement, insertion
Des crédits pour les CHRS fragilisés

22/05/2019

« La stratégie devient compliquée à suivre… », soupire Victor d’Autume, chargé de mission à la Fédération des acteurs de solidarité (FAS). La campagne budgétaire du secteur Accueil, hébergement, insertion (AHI) est lancée, et avec elle la poursuite de l'application des tarifs plafonds aux centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS). Comme l'an passé, les crédits alloués sont donc en baisse (636 millions d'euros contre 638 en 2018). Dans le même temps, 10 millions issus de la Stratégie Pauvreté abonderont les dotations des CHRS en difficulté…

« Des gagnants et des perdants »

Résultat : « Des gagnants et des perdants », relève la FAS. La dotation de l’Île-de-France baisse de 1,6 million d’euros quand celle de l’Auvergne augmente de 297 000 euros. Cette année, pour les CHRS au-dessus des plafonds, « l’État reprendra un tiers de la différence entre les tarifs, contre un quart l’an passé », ajoute Victor d’Autume. Et nouveauté : les établissements feront l’objet d’une contractualisation pluriannuelle obligatoire avant le 1er janvier 2023.

L’objectif en 2019 reste « la fluidité vers le logement » avec réaffirmation du rôle pivot du service intégré d'accueil et d'orientation (SIAO). Une priorité qui passe par « l’amplification » de l'offre alternative, la diminution du recours à l’hébergement d’urgence ou encore « une meilleure articulation » du parc généraliste avec celui de l'asile. Des équipes mobiles devront faciliter l’identification des demandeurs volontaires qui y sont hébergés, avec l'accord du gestionnaire. Ce qui « va l’encontre du respect de l’inconditionnalité de l’accueil », pointe la FAS.  

Année d’optimisation

Cinq millions d'euros sont aussi prévus pour développer de nouvelles maraudes et neuf millions pour accompagner les publics hébergés vers la sortie et réduire le nombre de nuitées hôtelières. Enfin, 2019 sera « l’année de l’optimisation, prévient l’administration. Il conviendra à ressource constante de contenir le parc et d’assurer un pilotage budgétaire optimum. »

Instruction n° DGCS/5A/1A/5C/2019/112 du 09 mai 2019 et arrêté du 13 mai 2019.

Laura Taillandier

Publié dans le magazine Direction[s] N° 176 - juin 2019






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

EHPAD LINARD

CADRE DE SANTE (H/F)

ANAA-CMPP

DIRECTEUR(TRICE) MEDICAL(E)

ADAPA

Directeur.rice Général.e.

Fondation Vincent de Paul - Secteur Enfance

DIRECTEUR (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.