Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Plan jeunes
Un coup de pouce à l’emploi

19/08/2020

Priorité maintenant à la reprise économique, et en particulier à l’accompagnement des jeunes sur le front de l’emploi. Fin juillet, le gouvernement a présenté le contenu de son Plan jeunes (6,5 milliards d’euros sur deux ans). Premier volet ? Faciliter leur entrée sur le marché du travail, notamment grâce à une aide pour l’embauche, d’ici au 31 janvier prochain, d’un moins de 26 ans en CDI (ou CDD d’au moins trois mois) [1]. En contrepartie, l’entreprise pourra percevoir jusqu’à 4 000 euros par an, sous réserve de fournir chaque trimestre une attestation de présence du salarié. Les demandes pourront être adressées dès le 1er octobre à l’Agence de services et de paiement (ASP) et peuvent être faites jusqu’à quatre mois après le recrutement effectif. Un soutien qui ne peut en aucun cas être cumulé avec une autre aide à l'insertion, à l'accès ou au retour à l'emploi.

Porté aussi par la dernière loi de finances rectificative [2], le coup de pouce à l’apprentissage [3]. Une prime de 5 000 euros sera accordée pour tout contrat conclu, entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, avec un jeune de moins de 18 ans préparant un diplôme de niveau master au plus (8 000 euros pour les majeurs). Un dispositif accessible aussi aux entreprises de plus de 250 salariés, mais sous conditions. Suffisant pour convaincre les employeurs hésitants en ces temps d’incertitudes ?

Contrats aidés, le retour

Autre axe de la mobilisation nationale ? La construction de 300 000 parcours d’insertion. Outre une augmentation des dispostifs de type Garantie jeunes et parcours contractualisés d'accompagnement vers l'emploi et l'autonomie (Pacea), l’exécutif mise sur le renforcement des outils d’inclusion, en tablant entre 2020 et 2021 sur 35 000 entrées supplémentaires dans l’insertion par l’activité économique (IAE), sur 60 000 parcours emploi compétences (PEC) de plus et sur autant de contrats initiative emploi (CIE) « jeunes ». Enfin, le service civique est également appelé à la rescousse : 100 000 missions de plus sont annoncées.

[1] Décret n° 2020-982 du 5 août 2020

[2] Loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020

[3] Dispositif ouvert aux contrats de professionnalisation

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 189 - septembre 2020






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 198 - juin 2021
Ressources humaines. Le digital étend sa toile
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association Les Apsyades

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER (H/F)

UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

ACTION ENFANCE

CHEF DE SERVICE H/F - SABLONS (33) - CDI

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

UDAF 44

RESPONSABLE DU SERVICE PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
9 et 10 novembre 2021, à Saint-Malo

Les Mecs demain. Pensons et traçons ensemble l'avenir

17 juin 2021, en ligne

Déployer un dossier d’usager informatisé

17 juin 2021, en ligne

Vaincre les échecs de soin

17 et 18 juin 2021, à Paris et en ligne

20e congrès du Synerpa

22 et 23 juin 2021, à Lille

Les états généraux de l'enfance en danger


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.