Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Emploi
Programmation des contrats aidés pour le second semestre 2015

16/07/2015

L’instruction définissant le volume d’emplois aidés et leurs modalités de répartition pour le second semestre 2015 vient d’être publiée. A noter : la possibilité de redéployer les enveloppes consacrées aux contrats d’accompagnement dans l’emploi vers l’insertion par l’activité économique.

La direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) établit, dans une instruction du 19 juin 2015, la programmation des contrats aidés au second semestre 2015 et précise leurs modalités de répartition. Devront ainsi être déployés jusqu’à janvier 2016 :

  • 140 000 contrats d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) ;
  • 40 000 contrats initiative emploi (CUI-CIE) ;
  • 47 000 emplois d’avenir (renouvellements compris).

Publics prioritaires

La mobilisation des contrats aidés devra prioritairement bénéficier:

  • aux demandeurs d’emploi de longue durée et aux seniors n’ayant pas atteint le nombre de trimestres nécessaires à la liquidation de leur retraite à taux plein ;
  • aux travailleurs handicapés ;
  • aux publics issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans le cadre des contrats de ville.

Concernant les CUI-CIE, la DGEFP rappelle qu’une enveloppe de 13 000 contrats doit être réservée aux « CIE-starters » sur l’année 2015. « Spécifiquement destiné aux jeunes de moins de 30 ans en difficulté d’insertion », le CIE-starter bénéficie d’un taux de prise en charge de 45 %, contre 30,7% pour les CIE classiques.

L’administration rappelle par ailleurs que l’enveloppe des CAE ne comprend pas de contrats destinés aux ateliers et chantiers d’insertion (ACI), qui sont désormais financés par l’aide aux postes.

Fongibilité

La programmation du second semestre 2015 est notamment marquée par l’autorisation d’opérations de fongibilité : de l’enveloppe CUI-CAE vers celle de l’insertion par l’activité économique (IAE), et des enveloppes CUI-CIE / CAE-DOM vers les emplois d’avenir marchands. La DGEFP cherche ainsi à « développer l’offre d’insertion territoriale (contrats aidés et aides au poste) pour répondre aux besoins des publics exprimés dans les territoires ».

L’instruction précise notamment les unités de conversion des CAE en aides aux postes, à savoir :

  • 1 CAE = 0,3 équivalent temps plein (ETP) en ACI ;
  • 1CAE = 4,4 ETP en association intermédiaire (AI) ;
  • 1 CAE = 0,6 ETP en entreprise d’insertion (EI) ;
  • 1 CAE = 1,3 ETP en entreprise de travail temporaire d'insertion (ETTI).

Source : instruction du 19 juin 2015

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - octobre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE ADJOINT DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

ADPEP 28

DIRECTEUR GENERAL (H/F)

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

CCAS de la ville de Caen

Directeur d’EHPAD - (h/f)


Voir toutes les offres
Agenda
3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

16 au 18 novembre 2021, à Paris

Ici, nous cultivons des solutions


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.