Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

MJPM
En baisse, les DRL 2018 sont enfin fixées

03/10/2018

Les montants des dotations régionales limitatives (DRL) pour l'exercice 2018 des services mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM) viennent d'être publiés au Journal officiel du 3 octobre. "Parution tardive (...) liée à l’entrée en vigueur de la réforme du système de participation au 1er septembre 2018", concède l'administration centrale dans une instruction rendue publique le même jour.

Fixés par un arrêté du 26 septembre 2018, les montants des dotations régionales limitatives (DRL) des services mandataires judiciaires à la protection des majeurs (SMJPM) sont impactés par la réforme du financement du secteur en vigueur depuis le 1er septembre dernier. Sans surprise, ils reflètent donc la diminution de la part du financement public des SMJPM en comparaison avec les DRL 2017 (environ - 0,35 %). Publiée concomitamment, une instruction fait le point sur cette réforme très contestée par les fédérations et organisations professionnelles.

Paramètres des DRL

L’administration centrale explique notamment que les DRL 2018 ont été calculées en tenant compte des données et critères suivants :

  • le budget autorisé en 2017 ;
  • les recettes en atténuation et plus spécifiquement la participation des personnes calculée selon le nouveau barème, une estimation étant proposée en annexe 3 de l’instruction ;
  • des mesures nouvelles accordées à hauteur de 1,4 % au niveau national et qui sont allouées, comme les années précédentes, « dans l’objectif de réduire les écarts entre les services les mieux dotés et les moins dotés » ;
  • la quote-part de l’État fixée au niveau national qui correspond à 99,7 % du montant des
    dotations globales de financement (DGF) des services. Le reste de la DRL (0,3%) est financé par le conseil départemental.

Information et soutien aux tuteurs familiaux

À noter par ailleurs la poursuite du financement des actions d'information et de soutien aux tuteurs familiaux (ISTF) sous forme de subvention. Les crédits alloués en 2018 à ce titre comprennent :

  • la reconduction des crédits délégués en 2017 qui ont déjà fait l’objet d’une délégation ;
  • les montants qui ont été retirés des DGF en 2017 et versés sous forme de subvention ;
  • les montants qui ont continué à être alloués en 2017 dans le cadre des DGF et qui devront être versés sous forme de subvention cette année.
Des mesures spécifiques sont prévues pour les services ayant continué à percevoir, en 2017, des crédits dans le cadre de leur DGF.

Sources : arrêté du 26 septembre 2018, JO du 3 oct. et instruction du 20 septembre 2018.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 200 - septembre 2021
Équipes de direction. Responsables jusqu'où ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association Les Apsyades

Directeur administratif et financier (h/f)

Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

CDSEA 91

Directeur H/F

VAL de MARNE Le département

Inspecteur de l'enfance H/F

SIAO 67

Directeur H/F


Voir toutes les offres
Agenda
27 et 28 septembre 2021, à Paris et à distance

Congrès national des âges et du vieillissement

27 et 28 septembre 2021 à Paris

Les Esat, producteurs d'inclusion

28 au 30 septembre 2021, à Paris ou à distance

La participation : une voie vers l'inclusion?

28 septembre 2021, à Nantes

L’âgisme en Ehpad : comment y faire face ?

30 septembre 2021, à Toulouse

La qualité de vie au travail des directeurs.trices de l’économie sociale et solidaire


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.