Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Dossier spécial 15 ans de Direction[s]
8. Retrouver la parole associative

29/09/2018

Par rapport à leurs homologues du monde du sport ou des loisirs, les associations sociales et médico-sociales se distinguent par leur fonction d’employeur ainsi que le caractère tarifé et très réglementé de leurs activités. Afin d’accompagner au mieux les usagers et de répondre aux exigences de performance des pouvoirs publics, elles n’ont eu de cesse de se professionnaliser. « Il y a eu une tendance à la technicisation, voire technocratisation, qui est parfois allée trop loin », analyse Yannick Blanc, vice-président de La Fonda. Conséquences ? L’émergence d’organismes avant tout gestionnaires mais aux mains de conseils d’administration en manque de nouvelles recrues. « Les enjeux sociaux (pauvreté, dépendance, inclusion) ont changé d’échelle : pour y faire face, nous avons besoin d’autant plus du fait associatif. Qui, de surcroît, est en phase avec les aspirations de la société à une structuration horizontale de l’action collective », poursuit-il. La vitalité du secteur dépendra de l’attitude des pouvoirs publics (à l’écoute des propositions du terrain, élaborant des appels à projets moins prescriptifs…), mais aussi des efforts associatifs pour s’adapter à la nouvelle donne. « Les formes de l’engagement ont changé et il n’y a plus vraiment de distinctions entre adhérents et non-adhérents, signale Yannick Blanc. Le défi consiste à se montrer attractif pour réunir une communauté élargie autour d’une même cause. Sans oublier les usagers. »

 


Armelle de Guibert, déléguée générale des Petits Frères des pauvres


 

« Aujourd’hui, le fonctionnement des associations est trop calqué sur le secteur marchand. Elles sont poussées à se comporter comme de simples opérateurs, des sous-traitants. Pour rester un corps intermédiaire légitime, nous devons réinvestir notre fonction militante et continuer de porter un message. Ouvrons davantage la gouvernance à la société civile, faisons-lui confiance pour inventer des solutions. »

 

 

1. Fluidifier les parcours des usagers jusqu’au milieu ordinaire
2. Coconstruire les politiques territoriales
3. Associer les usagers sur un pied d'égalité
4. Coopérer pour sécuriser l'offre
5. Trouver les moyens financiers d'agir
6. Accompagner la perte d'autonomie demain
7. Lutter contre la pauvreté sans oublier les jeunes
8. Retrouver la parole associative
9. Protéger les droits des exilés
10. Mobiliser les troupes demain
11. Développement durable : s'engager avec énergie
12. Continuer à manager dans le public
13. Intégrer la révolution numérique
14. Innover pour avancer
15. Diffuser le modèle de l'ESS

Clémence Dellangnol, Aurélia Descamps, Aude Mallaury et Pascal Nguyên

Publié dans le magazine Direction[s] N° 168 - octobre 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 188 - juillet 2020
Environnement. S'engager durablement
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
CESAP

Directeur (H/F)

Foyer d'Accueil Médicalisé

Directeur(trice) établissement médico-social

CESAP

Directeur (H/F)

Le Département du Lot

Directeur adjoint des Territoires H/F

LA SOURCE LANDES ADDICTIONS

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.